La philosophie peut-elle aider à régler les conflits ?

La philosophie peut-elle aider à régler les conflits ?


La philosophie peut-elle aider à régler les conflits ?

La philosophie est une science multidisciplinaire qui peut étudier de nombreux sujets différents. Mais quelle place tient-elle en matière de résolution des problèmes ? La réponse à cette question repose sur la nature du problème et la portée de la science. En s'appuyant sur un de ses fondements, « la philosophie recherche de la sagesse », elle doit certainement être en mesure de résoudre les problèmes. Par ailleurs, les conflits sont les réels problèmes de la paix, qui constitue un sujet délicat dans l'étude de la philosophie. Mais en pratique, est-ce que la philosophie peut aider à régler les conflits ?

Les démarches en philosophie peuvent être utilisées à régler les conflits

En philosophie, il n'existe pas de vérité absolue ou de vérité évidente. Selon elle, on approche simplement de la vérité. Ce sentiment à ne pas se référer à ce qui est vrai permet de désamorcer un conflit. En tant que médiateur pour les antagonistes du conflit, il ne faut pas prendre parti de qui que ce soit. Il faut plutôt être impartial. Pour que la tension n'empire pas, il faut savoir se concentrer sur l'origine du problème et se focaliser sur la manière de résoudre celui-ci.

Avec la philosophie, ce serait encore plus facile, car elle permet d'avancer une idée, de l'appuyer ou de la réfuter pour qu'au final on puisse aboutir à un consensus. Cette démarche dialectique est la plus adéquate pour régler les conflits.

Certaines théories philosophiques mettent en valeur la paix

En philosophie, la manière de pensée doit être très nette, et viser à maintenir l'esprit de recherche de la sagesse. Le fait de vouloir mettre en valeur une vie de paix constitue un point sur cette manière de pensée. Selon « La paix perpétuelle » écrite par Emmanuel Kant, nous pourrons aboutir à une vie sans conflit, sans guerre. Mais tout dépend de nous-mêmes. La pensée qu'il faut adopter est celle qui définit la vraie paix.

D'après lui, la paix ne se définit pas sur le fait que le conflit est absent, elle se définit par l'absence de possibilité de conflit. Donc, dans la manière de régler un conflit, cette pensée use de la raison pour faire comprendre aux antagonistes que le conflit est négatif pour la société et qu'il faut chercher d'autres moyens pour résoudre les problèmes.

L'usage de la raison

La raison est la méthode utilisée en philosophie pour son étude. Notamment, elle sert à remettre en question le sujet à étudier. Ainsi, lors d'un conflit, la raison sert à remettre en question la chronologie du conflit. C'est-à-dire ses causes, les impacts engendrés et ceux qui pourront encore venir, ainsi que l'implication des personnes. Avec la raison, on peut apaiser une tension.

Pour régler un conflit à partir de la raison, le médiateur doit toujours poser des questions aux antagonistes pour que ces derniers arrivent à se mettre d'accord sur un point. La Maïeutique de Socrate était aussi un moyen de régler des conflits. Elle sert à faire trouver la vérité aux questionnés. De ce fait, elle pourrait régler un conflit.